Mickaël Marais, 5e dan de karaté

Le 06/05/2013

De gauche à droite: Francis Didier, président de la fédération, Christian Clause, responsable de l'examen, et Mickaël Marais, nouveau 5e dan

L'examen du 5e dan avait lieu à Paris et regroupait une vingtaine de pratiquants de tout l'ouest et du nord de la France. Il se déroulait en deux parties, deux kata (formes codifiées) à présenter, une explication de ces kata avec un partenaire (bunkaÏ), un assaut où le candidat est d'abord attaquant puis défenseur (jiyu ippon kumité) et du kihon, enchainement de techniques créé par le candidat, puis démontré avec partenaire. Les candidats à ce grade devaient passer devant des hauts gradés de la fédération, 6e et 7e dan, dont Jean-Philippe Paris, professeur des JSCoulaines.

Professeur du karaté shin gi taï Allonnes et adhérent aux JSC, Mickaël Marais a brillamment passé ces différentes épreuves pour obtenir son 5e dan. Tous les candidats étaient captivés lors de l'exécution d'un de ses kata (gojushio daï) qu'il a réalisé avec maestria et c'est avec une grande joie qu'il apprenait qu'il était élevé au grade de 5e dan.

"Ce résultat couronne des années de pratique et d'engagement pour le karaté. A 35 ans, il fait partie des plus jeunes 5e dan de France, l'âge minimum étant de 31 ans", souligne Jen-Philippe Paris.

Source
JS Coulaines